Géraldine Laurent (saxophone)

Pierre de Bethmann (piano)

Yoni Zelnik (contrebasse)

Luc Isenmann (batterie)

 

 

 

 

Tarifs: 10 euros / 12 euros

+ 1 euro d'adhésion pour la saison 2011/2012

concert à 20h30

Le Cri du Port
8 rue du Pasteur Heuzé. 13003 Marseille
tél : 33 (0)4 91 50 51 41
contact-criduport@orange.fr

Jeudi 2 Février 2012 à 20h30
au Cri du Port

Géraldine LAURENT

"Around GIGI"


Que vous soyez simple mélomane (littéralement : amoureux de mélodies) ou jazzfan averti, voici un disque qui a tout pour vous séduire – une telle occasion de faire l’unanimité sans céder à la facilité est trop rare pour ne pas être soulignée.
La seule lecture des titres sélectionnés en témoigne : la saxophoniste Géraldine Laurent a choisi quatre thèmes de sa plume et, surtout, six compositions signées (créées dans les premières années cinquante) par le saxophoniste Gigi Gryce, le trompettiste Art Farmer et le pianiste Thelonious Monk. Trois sculpteurs de musique, trois défricheurs singuliers pour qui, s’il n’avait pas existé, le mot originalité aurait dû être inventé !

Autant dire qu’il s’agit là d’explorer ou de redécouvrir des chefs d’oeuvre inespérés : Gallop’s Gallop, par exemple, est un irrésistible clin d’oeil (1’43 de dialogue entre la
saxophoniste et le batteur Franck Agulhon) à ce bibelot monkien que Thelonious lui-même enregistra d’abord au sein du quartette de Gryce ; écrit en 1953 par Art Farmer, l’un des plus doux tisseurs de mélodies que le bebop ait révélé, Mau Mau (allusion à la guerilla d’indépendance qui avait embrasé le Kenya un an plus tôt) évoque une Afrique fantasmée et peut-être idéale.

Quant à Kerry Dance, Minority, Nicas’s Tempo et Smoke Signal, ils forment une manière de bouquet, hommage du quartette réuni par la saxophoniste à cet illustre méconnu entré dans la légende du jazz. Né George General Grice le 28 novembre 1925 à Pensacola (Floride) et devenu, plus brièvement, “Gigi” Gryce, il allait disparaître en 1983 avec pour seule consolation d’avoir impressionné ses confrères, de Monk à Coltrane en passant par Stan Getz et Dizzy Gillespie, autant par la délicatesse de son jeu de saxophone que par son talent d’écriture.

Soit une constellation de joyaux mélodiques littéralement inouïs, travaillés et peaufinés par la saxophoniste comme on taille des diamants ! Et, au fil des plages, un large éventail d’émotions et de surprises, car Géraldine Laurent, encore une fois, fait preuve de cette virtuosité amoureuse indissociable d’une mémoire vive qui, par la grâce d’une relecture superbement et rythmiquement personnelle, lui permet de trouver des chemins toujours nouveaux.

D’emblée, le ton (le groove !) est donné : entourée de trois maîtres ès tempo, dont l’indéfectible et élastique Yoni Zelnik et le non moins talentueux Pierre de Bethmann, l’altiste (que l’on avait pu entendre dans les contextes et lieux les plus divers, jusqu’à son mémorable Time Out Trio et au “Just Jazz” d’Aldo Romano) slalome au gré des « portes » harmoniques avec ce mélange d’agressivité (en jazz on parle d’attaque), de rapidité et d’agilité qui marque les grands improvisateurs.

Ou quand l’histoire et l’actualité s’entrelacent afin que jaillisse une musique constamment neuve.

Au sujet de GIGI GRYCE

Altiste de qualité, compositeur brillant salué par ses pairs, Gigi Gryce a sombré dans l’oubli, mort précocement à 57 ans d’une crise cardiaque en 1983. Il fut pourtant compagnon de route de Donald Byrd, Clifford Brown, Lionel Hampton, Monk et bien d’autres, avant d’être atteint par la dépression. Épris de justice, il se battit pour que soient reconnus les droits musicaux de ses amis jazzmen, entreprise cependant vouée à l’échec. Converti à l’Islam sous le nom de Basheer Qusim, il enseigna la musique et les mathématiques, sur la fin de sa vie, dans diverses écoles (l’une d’elle porte son nom).

Ecrivain prolifique et reconnu, Alain Gerber, après avoir consacré plusieurs ouvrages à des légendes du jazz, s’applique à sortir de l’ombre Gigi Gryce (Pensacola, 1927- Pensacola, 1983).

A lire : L’étrange destin de George General Gryce Jr, dit Gigi Gryce - Alain Gerber - Collection Birdland - Ed. Rouge Profond ; 2008 - dist. Harmonia Mundi

plus sur Culture Jazz


around gigi


" Un Album nerveux et sensuel " Les Inrocks

" Cet excellent disque en quartet en promet d'autres qui seront grands." Télérama

CHOC Jazz Magazine de l'Année 2010

A lire au sujet de l'album Around Gigi (Dreyfus Jazz / Sony Music) :

par Pierre de Chocqueuse

par Olivier Acosta sur Citizenjazz

au sujet de Géraldine Laurent

10 euros / 12 euros + 1 euro d'adhésion pour la saison 2011/2012


Billetterie / www.criduport.fr
Espaceculture / www.espaceculture.net
42, la Canebière. Marseille 1er. Tél : 04 96 11 04 61
FNAC, Carrefour, Géant / www.fnac.com