ray lema

Photo © JM sabatier

Ray Lema (piano, chant)

A écouter l'album : Mizila

Tarifs : 18 & 20 euros. + 2 euros d'adhésion à l'association pour la saison 2007/2008

concert à 20H30

Jeudi 7 Février 2008

RAY LEMA SOLO

Une grande figure de la world music.
Formé à l’occidentale (séminaire, musique classique, piano), Ray Lema est l’un des musiciens africains les plus curieux. Toujours en quête de nouveautés, de découvertes, d’inspirations, il n’a de cesse à sillonner la planète et d’enrichir son travail qui est certainement aujourd’hui une des plus belles synthèses entre musiques africaines et sons du monde entier.

A l’instar de Manu Dibango, Ray Lema est devenu, au fil de ces deux dernières décennies, une figure du paysage musical français. Un monstre sacré, atypique, venu du Zaïre, avec comme seuls bagages ses racines africaines et son amour de la musique. Homme de toutes les expériences, explorateur génial de la diversité, Ray Lema multiplie tout au long de sa carrière les collaborations : avec des musiciens français ( Higelin, Charlélie Couture, ou Bashung). Il compose aussi pour Nougaro et pour des groupes « étrangers », bulgares, marocains, suédois, brésiliens. Navigant du jazz au funk sans négliger bien sûr les rythmes traditionnels africains, Lema, ce touche-à-tout surdoué, travaille encore pour le cinéma et le théâtre. Ce musicien-là appartient à la famille des insatiables, des inclassables, qui surprennent toujours.
Récompensé en octobre 2003 par un Django d’or pour l’ensemble de sa carrière, Ray Lema, que l’on considère comme le plus audacieux des musiciens africains, l’homme de toutes les rencontres, décide finalement de se lancer dans sa plus grande aventure : le piano solo.
Un défi et un rêve pour tout pianiste, quelles que soient ses origines. Son album Mizila, piano solo, ne déroge pas à la règle. Seul au piano, Ray Lema offre 10 compositions personnelles, délicates et d’une grande sobriété, qui témoignent de son immense talent d’instrumentiste. Ray Lema y exprime le fruit de toute son expérience ainsi qu’un retour à ses racines congolaises que l’on perçoit nettement dans l’expression rythmique et mélodique de ses pièces.

«J’aimerais, par ces courtes pièces, vous offrir des paysages afin que chacun, dans l’intimité de son coeur, puisse chanter les mots d’un nouveau rêve universel dans lequel l’Afrique s’intégrerait harmonieusement.» Ray Lema

http://www.myspace.com/raylema