logo le cri du port

Le lieu de tous les Jazz(s)

 

Le Cri du Port
8 rue du Pasteur Heuzé
13003 Marseille

Infoline
04 91 50 51 41


site de l'artiste

A lire
sur les DNJ

A écouter
Ronnie Lynn Patterson trio Music /Outnot / Harmonia Mundi 2010

chronique de l'album sur Télérama

A visionner

logo citizenjazz.com

Chronique à lire dans citizenjazz.com

Entretien de Laurent Pioget avec Ronnie Lyn Patterson


Billetteries :

Espaceculture_Marseille.
42, la Canebière
Tél : 04 96 11 04 61
www.espaceculture.net

logo digitick

billetterie dématérialisée qui vous permet d'imprimer votre billet, ou de recevoir le code barre sur votre téléphone portable.
www.digitick.com

FNAC, Carrefour, Géant.
www.francebillet.com

Il est aussi possible de commander ses billets directement au Cri du Port


Lieu du Concert
Le Cri du Port

Tarifs :
normal 12 € / réduit 10 €
hors frais de location

JEUDI 28 MARS - 20h30

 

RONNIE LYNN PATTERSON
Trio

ronnie_lynn_patterson
Photo : A. Patterson


Ronnie Lynn Patterson piano
Felipe Cabrera
contrebasse
John Betsch batterie

« C’est un poète du clavier et un pianiste totalement autodidacte.
Enfin deux disques de jazz du magnifique Ronnie Lynn Patterson, un homme discret, personnage humble, authentique et attachant pour qui la musique n’est pas un métier mais une mystique.

Jazzman, disciple avoué de Keith Jarrett, dont il possède le toucher raffiné et le goût de la liberté. Il a toujours une partition de Rachmaninov ou Morton Feldman sur son piano! Ce remarquable pianiste livre une musique ou plane le vent de liberté, une musique aux couleurs et rythmes subtils, remplie de douceur et de générosité, dans laquelle transparaissent les qualités de l’homme, au delà du musicien.

Il marque les esprits coup sur coup avec 3 disques : Palais De Mari de Morton Feldman (2001), Mississippi (2003) et Music (2010) qui reçoivent de nombreuses récompenses. Un artiste exemplaire qui a su tout à la fois prendre ses distances avec ce qui existait avant lui et ce qui existe en dehors de lui et s’investir corps et âme dans ce même matériau grâce à lui sublimé c’est-à-dire passé de l’état de matière compacte à celui de matière volatile - celle dont sont faits les songes. »

Thierry Quénum