logo le cri du port

Le lieu de tous les Jazz(s)

 

Le Cri du Port
8 rue du Pasteur Heuzé
13003 Marseille

Infoline
04 91 50 51 41


site de Michel Benita

A écouter l'album
Ramblin’ - Plus Loin Music - Nocturne

chroniques de l'album sur les DNJ

logo citizenjazz.comcitizenjazz.com

culturejazz.fr

au sujet de Manu Codjia


Billetteries :

Espaceculture_Marseille.
42, la Canebière
Tél : 04 96 11 04 61
www.espaceculture.net

 

logo digitick

billetterie dématérialisée qui vous permet d'imprimer votre billet, ou de recevoir le code barre sur votre téléphone portable.
www.digitick.com

FNAC, Carrefour, Géant.
www.francebillet.com

Il est aussi possible de commander ses billets directement au Cri du Port


Lieu du Concert
Le Cri du Port

Tarifs :
normal 12 € / réduit 10 €
hors frais de location

JEUDI 2 MAI - 20h30

 

MICHEL BENITA
MANU CODJIA

Ramblin'

ramblin_benita_codjia
Photo : DR


Michel Benita contrebasse
Manu Codjia guitare

Projet écrit pour deux jazzmen, Ramblin' est né de l'idée de Michel Benita de « s'emparer d'un répertoire folk rock idéal » (dixit Les Inrockuptibles). Réputé dans le milieu du jazz européen, Michel montre déjà un beau parcours de sideman avec Daniel Humair, Archie Shepp, Enrico Rava, Jean-Luc Ponty, Charlie Mariano… avant d'être un temps contrebassiste de l'ONJ. C'est au sein du « Ladyland » d'Erik Truffaz qu'il rencontre l'un des guitaristes multicartes les plus doués de sa génération, Manu Codjia, musicien voisin, puisque haut-marnais. Ramblin', mot évoquant l'errance, le vagabondage, est « né d'improvisations atmosphériques » que développèrent les musiciens lors de cette aventure commune. Sur scène, avec grâce et force talent, les duettistes « revisitent les incontournables du folk mondial », depuis les origines celtiques (Planxty, The Chieftains, Bert Jansch), jusqu'aux voix les plus originales du bluegrass d'aujourd'hui (Alison Krauss, Gillian Welch), en passant par la tradition mexicaine (Dos Arbolitos de Linda Ronstadt, les chants mariachis), le Protest song (Joan Baez, Bob Dylan) ou Round and round de Neil Young. Choix « non exhaustif, mais bien sensible et personnel », en phase avec la réplique de Thelonious Monk faite à Dylan qu'aime rappeler Michel : « You know… We all play folk music. » Un bel hommage au folk, derrière la délicatesse du jeu intimiste de deux jazzmen hors pair.

Le Cri du Port a accueilli ces deux musiciens pour la création « Ladyland » d’ Erik Truffaz, Michel Benita avec Nguyen Lê et Peter Erskine (E.L.B), Manu Codjia avec Mathieu Donarier, Rémi Vignolo….